Ce qui est un handicap?

Le handicap est la conséquence d’une dépréciation qui peut être physique, cognitif, intellectuel, mental, sensoriel, de développement, ou une combinaison de ceux-ci qui se traduit par des restrictions sur la capacité d’un individu à participer à ce qui est considéré comme « normal » dans leur société de tous les jours. Un handicap peut être présent dès la naissance ou se produire pendant la durée de vie d’une personne.

Handicapées est un terme générique couvrant les déficiences, les limitations d’activités, et les restrictions de participation. Une perte de valeur est un problème dans la fonction du corps ou de la structure; une limitation d’activité est une difficulté rencontrée par un individu dans l’exécution d’une tâche ou une action; tandis qu’une restriction de participation est un problème rencontré par un individu dans son implication dans des situations de vie. Ainsi, le handicap est un phénomène complexe, ce qui reflète une interaction entre les caractéristiques du corps d’une personne et les caractéristiques de la société dans laquelle il vit.
– Organisation mondiale de la santé, les personnes handicapées

Le handicap est un concept contesté, avec des significations différentes pour différentes communautés. D’une part, il peut être utilisé pour désigner les attributs physiques ou mentaux que certaines institutions, en particulier la médecine, vue comme devant être fixé (le modèle médical) ; il peut se référer à des limitations concernant la participation à la vie sociale imposée aux personnes par les contraintes d’une société ableist (le modèle social); ou le terme peut servir à nommer une identité sociale revendiquée par les personnes handicapées afin de marquer leurs objectifs communs et la politique.

Le concours sur la définition de l’invalidité est née de l’activisme des personnes handicapées aux États-Unis et au Royaume-Uni dans les années 1970, qui ont contesté la façon dont les conceptions médicales de la variation humaine dominé le discours populaire sur le handicap et la façon dont ceux-ci ont été prises en compte dans la terminologie commune (par exemple, « handicapé », « paralyser » ). Les débats sur la terminologie appropriée, ainsi que sur des modèles appropriés et leur politique implicite continuent dans les communautés de personnes handicapées et le domaine académique des études d’invalidité. Dans de nombreux pays, la loi exige que les handicapés soient clairement classés et définis afin d’évaluer où les citoyens